1812 Vision russe.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

1812 Vision russe.

Message  frederic le Jeu 9 Aoû 2012 - 18:50

Cherchant un autre regard, je suis allé fouiner chez nos voisins Russes(Novosti.ru), quelques nouvelles et j'ai trouvé cet article que je vous fais partager.
"Napoléon Ier n'a pas seulement été un grand homme d'Etat et un chef de guerre remarquable, mais il s'est également distingué en tant que propagandiste émérite et passé maître en relations publiques. Toutes ses guerres ont été assorties de campagnes massives de propagande visant avant tout à démoraliser les armées et les peuples de ses ennemis potentiels. Par ailleurs, Napoléon Bonaparte attachait une grande importance à ce que l'opinion publique européenne ne le considère pas comme belliciste avant chacune de ses campagnes, mais qu'elle attribue ce qualificatif à son adversaire qui, en réalité, était une nouvelle victime de ses agressions.
La presse hostile, plus dangereuse que mille baïonnettes
L'Empereur des Français déclarait fréquemment que l'opinion publique a le dernier mot. C'est à lui qu'appartient la phrase sur le rôle primordial des médias devenue proverbiale: "Quatre journaux hostiles sont plus à craindre que mille baïonnettes."
Napoléon Ier a subordonné à ses objectifs militaires et politiques pratiquement tous les moyens et outils disponibles à l'époque et pouvant influencer l'opinion publique, avant tout certaines éditions influentes de plusieurs pays européens. Quant à la presse française, elle était contrôlée de près par la police. Cela s'accordait pleinement avec l'opinion de l'empereur sur les relations entre l'Etat et la presse, car il estimait que la gestion de la presse nécessitait "un fouet et des éperons". Selon lui, un journaliste est un éboueur qui travaille avec une plume.
Avec la participation directe de Napoléon Bonaparte, ont été mis au point et testés dans la pratique les principes fondamentaux et la tactique des guerres de l'information.
Beaucoup de ses méthodes restent d'actualité à ce jour. En voilà quelques-unes:
- le recours à la falsification de l'histoire;
- une réitération incessante de thèses particulièrement utiles et pratiques, y compris des mensonges flagrants;
- des déclarations sur l'unité de son propre camp et des dissensions chez l'ennemi;
- un effort pour passer sous silence des nouvelles désavantageuses et la mise en avant de nouvelles profitables quand bien même elles seraient insignifiantes;
- des efforts réitérés pour ridiculiser l'ennemi;
- le rejet sur l'ennemi de ses propres crimes ou d'actions dont les deux camps sont également responsables;
- une diffusion massive de tracts, de proclamations, de pamphlets, de brochures et de bulletins destinés à démoraliser la population du pays ennemi.
Le mythe du "testament de Pierre le Grand"
Avant d'attaquer la Russie, la propagande napoléonienne a déployé des efforts en France et dans d'autres pays européens pour présenter à l'opinion publique locale la Russie comme un agresseur congénital, et le peuple russe comme un ramassis de barbares cherchant à anéantir la civilisation européenne.
En voilà l'exemple le plus probant: en 1811, a paru à Paris un livre de "vulgarisation scientifique" bien volumineux intitulé De la politique et des progrès de la puissance russe depuis son origine jusqu'au commencement du XIXe siècle. Le livre a été écrit sur l'ordre exprès de Napoléon Ier par l'historien français Charles-Louis Lesur, fonctionnaire du ministère français des Affaires étrangères. Ce livre a justement relayé des désinformations sur le prétendu Testament de Pierre le Grand qui aurait contenu le programme d'assujettissement de l'Europe et de l'Asie à la Russie. En toute honnêteté, il convient de préciser que le "testament" avait été publié pour la première fois en 1797 dans la brochure antirusse d'un émigré polonais, Michel Sokolnicki. Toutefois, à l'époque ce "scoop" n'a impressionné personne. Or, en 1812 la propagande de Napoléon Ier l'a volontiers récupéré".
avatar
frederic
Secrétaire

Age : 43
Nombre de messages : 1143
Localisation : Sélestat
Date d'inscription : 13/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1812 Vision russe.

Message  Silverpaint68 le Jeu 9 Aoû 2012 - 19:22

Je dis toujours qu'il ne faut pas écouter qu'un seul son de cloche, tu me donnes raison.

C'est intéressant, ce genre d'article. Et ça permet à certains de voir au delà des apparences (quoique, ceux qui trouvent ce type d'articles sont bien souvent ceux qui justement regardent ailleurs Smile ).

Si jamais tu en trouves d'autre de ce genre, y compris sur d'autre périodes historiques, je suis preneur. On pourrait même faire un sujet "l'Histoire vu par les autres" par exemple.

_________________
"Sois rapide comme le vent et solide comme le bois. Attaque comme le feu et sois calme comme la montagne" (citation de L'Art de la Guerre de Sun Tzu... et visible sur les bannières situées derrière le Sage dans Sucker Punch).

"Ce n'est pas parce que vous n'êtes pas d'accord avec moi que j'ai tort."
avatar
Silverpaint68
Président

Age : 45
Nombre de messages : 4445
Localisation : Sainte Marie aux Mines (68)
Date d'inscription : 06/10/2008

http://www.atelierdumercenaire.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1812 Vision russe.

Message  frederic le Jeu 9 Aoû 2012 - 19:39

Il faut aller sur le site Novosti.ru ( c'est l'agence de Presse Russe), il y a un dossier spéciale 1812. Je connaissais leur Passion pour cette campagne, qu'ils nomment souvent "Grande Guerre Patriotique", mais là c'est étonnant, ils en parlent plus que le début de la bataille de Stalingrad qui débuta en août 1942.
Les temps changent La Grande Russie n'est plus celle de Staline. cheers cheers
Comme toute presse, il vaut mieux être averti. Les Russes ne sont pas des billes en propagandes. affraid
Mais la lecture est instructive et eux,ils n'ont pas peur ni honte de fêter leurs victoires!
avatar
frederic
Secrétaire

Age : 43
Nombre de messages : 1143
Localisation : Sélestat
Date d'inscription : 13/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1812 Vision russe.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum